Sécurité routière : le passage piéton

Sécurité routière : le passage piéton

piétons-et-automobilistes

Parce que la prévention et formation aux risques routiers vaut pour les automobilistes, elle est tout aussi importante du côté des piétons. Même si un piéton engagé est prioritaire, il est important de respecter certaines règles de sécurité.

La vulnérabilité des enfants sur un passage piéton

Les enfants sont des piétons plus vulnérables : ce par leur taille et ils mettent plus de temps à analyser les différentes situations. Pour traverser, ils doivent analyser la configuration de la route, le comportement des conducteurs, la distance et la vitesse des véhicules qui approchent.

Le cerveau d’un enfant, encore en phase d’apprentissage, met plus de temps à analyser tous ces facteurs. Et surtout, à réellement se rendre compte du danger !

Par exemple, un adulte met ¼ de seconde à savoir si une voiture est à l’arrêt ou non. Un enfant peut mettre jusqu’à 4 secondes.

Plus généralement, soyez attentifs en présence d’enfants sur la chaussée.

passage-piéton-enfant-sécurité

Passage piéton : le rôle des adultes

Dans un premier temps, expliquer aux enfants la signification du bonhomme rouge et du bonhomme vert. Et surtout… leur montrer le bon exemple, car ils aiment copier ce qu’ils voient !
Petit rappel pour votre sécurité : même si le bonhomme est vert, assurez-vous tout de même qu’il n’y a pas de véhicule avec une trajectoire dangereuse…

sécurité-routière-passage-piéton

Cas 1 : un enfant bien averti

Ballon, voiture, bonhomme rouge, il sait que le bonhomme est prioritaire sur le ballon qui vient de traverser la route.

Cas 2 : un enfant non averti

Un enfant qui n’est pas conscient du danger, va courir après son ballon sans prêter attention à la couleur du bonhomme ou la présence de véhicules sur la chaussée.

Automobilistes, soyez donc vigilant si des enfants jouent ou courent près de la chaussée, ils pourraient traverser sans regarder !

Passage piéton et poussette

Ne surtout pas s’engager sur la route avec la poussette devant soi. Car dans ce cas, l’enfant se retrouve sur la chaussée dans une situation vulnérable. Nous vous conseillons de placer la poussette sur le côté, sur le trottoir, et de vérifier le dégagement de la chaussée avant de vous engager.

Si vous pouvez, évitez de traverser à un passage piéton où la visibilité est réduite par des véhicules garés ou des végétations par exemple.

passage-piéton-poussette

Les seniors qui traversent au passage piéton

passage-piéton-senior

Les personnes de plus de 75 ans représentent 40% des personnes tuées sur la route.

Avec l’âge, le fonctionnement du cerveau ralentit et les informations circulent moins vite.

Pour traverser, nous devons aussi bien évaluer la vitesse du véhicule qui approche ainsi que la distance à laquelle il se trouve, tout en prenant notre vitesse en compte !

Cependant, les personnes âgées ont du mal à évaluer les vitesses. Pour traverser, elles vont donc principalement se fier à la distance à laquelle se trouve la voiture, ce qui peut être trompeur…

Nous sommes tous, dans la plupart des cas, à la fois piétons et automobilistes. Soyons vigilants envers les autres en apprenant à maîtriser notre véhicule et en adoptant une conduite posée. Anticiper et être prêt à freiner en toutes circonstances.

Conseil LFP Formations : Piétons, quand vous voyez une voiture approcher un peu trop vite, ne vous engagez pas… automobilistes, quand vous apercevez des piétons qui souhaitent traverser la route, ralentissez… d’autant plus pour les enfants, les seniors et les bébés en poussettes qui sont plus vulnérables.

Comments are closed.